FAQ

► Campagne Soigner en français : bon pour la santé !

► Santé mentale Cours de premiers soins

► À propos du Réseau santé albertain


 

► Campagne Soigner en français : bon pour la santé !

  • De quoi s’agit-il?

    Le Réseau santé albertain a lancé une nouvelle initiative provinciale d’envergure qui s’échelonnera jusqu’en 2018. Le but : encourager d’une part les professionnels de la santé d’expression française à offrir des services en français et inciter, d’autre part, la population franco-albertaine à demander de se faire soigner en français.

    Plus important investissement de l’histoire du Réseau

    Dès septembre 2015, le Réseau déploie une campagne utilisant différents modes, canaux et réseaux pour sensibiliser, mobiliser et rallier les forces vives de part et d’autre, partout en province. L’initiative sans précédent se poursuivra jusqu’en 2018, le. Le défi à relever est triple : augmenter l’offre de services en français, augmenter la demande pour ces services, tout en sensibilisant les instances décisionnelles de la santé à l’ampleur des besoins.

  • Pourquoi une telle campagne?

    Besoins de santé pressants

    Nos recherches indiquent que la population d’expression française a des besoins de santé pressants, particulièrement la petite enfance et la population vieillissante.

    On note une demande grandissante pour des services de santé en français partout en province, y compris chez les nouveaux arrivants et les communautés culturelles dont les rangs ne cessent de grossir. Les besoins liés à la promotion de la santé et à la prévention de la maladie sont également présents dans toutes les couches de la population d’expression française.

    Peu ou pas de services en français

    Pour améliorer la situation, le Réseau santé albertain, avec l’appui de partenaires et de champions, a adopté une stratégie à trois volets :

    1. encourager les professionnels de la santé d’expression française à signaler leur capacité de soigner en français ;
    2. encourager la population à exprimer son besoin d’être soignée en français ;
    3. inciter le système de santé à répondre à ce besoin, celui-ci s’étant engagé à employer une approche-santé axée sur les besoins du patient.

     

    Avantages de soigner en français

    Les recherches confirment que le fait de soigner un patient dans sa langue est bon pour sa santé.

    Une meilleure communication peut diminuer le risque d’erreur et le temps de consultation, améliorer la qualité des soins et réduire le recours aux services d’urgence, tout en augmentant la satisfaction face aux soins et services prodigués.

    Pour notre système de santé, cela veut dire une utilisation plus judicieuse des ressources, plus grande efficacité et une diminution des coûts de santé.

  • Qu’est-ce que le Réseau santé albertain espère accomplir?

    Améliorer l’accès aux services en français, surtout aux soins de santé primaires. Travailler en étroite collaboration avec le système de santé pour adapter les programmes et services aux besoins particuliers de la population francophone.

    But ultime

    Le système de santé albertain soigne la population franco-albertaine dans sa langue, parce que c’est bon pour la santé des patients, des soignants et du système lui-même.

  • Sur combien de temps s’échelonne la campagne?

    De 2015 à 2018, de façon cyclique.

  • Qui y participe?

    Consultation communautaire

    En phase de pré-planification, le Réseau santé albertain a consulté de nombreuses personnes représentant différents secteurs d’activité — éducation, jeunesse, aînés, femmes, professionnels de la santé, fonctionnaires, francophonie et communautés culturelles. La campagne est le reflet des idées et des pistes recueillis sur le terrain.

    Partenaires et alliés

    Dans le cadre de la campagne comme pour d’autres initiatives, le Réseau bénéficie également de l’appui de divers partenaires et alliés en communauté, entre autres, l’ Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA).

    Professionnels de la santé / Francophonie albertaine / Système de santé

    Tous seront interpellés par la campagne du Réseau à agir : les professionnels de la santé ayant la capacité de s’exprimer en français assurément; tout individu en Alberta qui parle le français; tout gestionnaire et/ou décideur dans le système de la santé qui travaille à renforcer l’approche-santé axée sur les besoins du patient le sera tout autant.

  • Qui sont les bailleurs de fonds?

    Le Réseau santé albertain est fier de pouvoir compter sur l’appui financier de Santé Canada par l’entremise de la Société Santé en français.

  • Y a-t’il un rôle pour moi dans cette campagne?

    Absolument. Tous les gestes, petits et grands, comptent. Donc, ne vous gênez pas, l’important est de démontrer aux professionnels de la santé et au système de santé qu’il a y un besoin essentiel d’être soigné en français.

    Voici quelques idées de gestes à poser. Si vous désirez aller plus loin, consultez Je veux AGIR.

    • Participez maintenant aux sondages-santé. C’est facile, rapide et très utile puisque nous aurons des données fiables sur l’ampleur du besoin en province
    • Au premier contact-santé, demandez si on parle français. Si oui, tant mieux. Si non, poursuivez en anglais tout bonnement; vous n’avez rien perdu à le demander.
    • Encouragez votre entourage à en faire autant. Plus difficile d’ignorer un besoin lorsque souvent exprimé à différentes personnes, à différents niveaux, dans différents établissements de santé.
    • Si vous connaissez un professionnel de la santé qui parle français, faites-le savoir au Réseau santé albertain à aux fins d’inscription au répertoire des services en français.

 

► Santé mentale Cours de premiers soins

  • Pourquoi s’intéresser à la santé mentale?

    Nous sommes tous touchés de près ou de loin par les effets de la maladie mentale. On estime que 20 % des gens de notre communauté souffriront d’une maladie mentale à un moment ou un autre. Peu de gens sont bien renseignés et outillés en la matière.

    Quelqu’un dans votre entourage — membre de votre famille, collaborateur, collègue, voisin, copine ou copain — souffre sans doute d’un problème de santé mentale. Si vous ignorez quoi faire ou comment faire pour l’aider, voilà une excellente raison de s’y intéresser

  • Que dois-je savoir à ce sujet?

    Les problèmes de santé mentale — entre autres dépression, anxiété, stress post-traumatique — sont courants. Les préjugés et l’incompréhension nuisent à l’obtention d’aide.

    Un Canadien ou une Canadienne sur trois affrontera un problème lié à la santé mentale à un moment ou un autre de sa vie. Lorsque le problème est décelé et traité assez tôt, les conséquences peuvent être moins graves.

    De là l’importance de suivre un cours de premiers soins en santé mentale. Bien informé et outillé, vous saurez alors quoi faire pour aider une personne en détresse.

  • Quels sont les avantages de suivre un tel cours?

    Le cours de premiers soins en santé mentale permet d’acquérir les aptitudes nécessaires afin de pouvoir fournir de l’aide rapidement à une personne en détresse. Vous pourrez alors :

    • comprendre la santé mentale, la maladie mentale et les problèmes de santé mentale;
    • reconnaître les signes et symptômes des problèmes courants de santé mentale et des situations de crise;
    • identifier les interventions efficaces et les traitements.

    En tant que secouriste en santé mentale, vous serez mieux à même de fournir du soutien à la personne jusqu’à ce qu’un professionnel puisse intervenir ou que la crise se termine.

  • Comment s’y inscrire?

    Le Réseau santé albertain en collaboration avec l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) vous offre ce cours. Pour information et inscription, composez 780-466-1680 poste 216.

  • J’aimerais sensibiliser les gens autour de moi. Suggestion?

    Voici un outil prêt à télécharger créé par le Réseau et l’ACFA. D’un côté  l’affiche, de l’autre, une fiche d’information. Imprimez à votre gré pour distribution libre.

    Télécharger  affiche éditable en PDF 11×17  |  8.5×14


 

► À propos du Réseau santé albertain

  • C’est quoi le Réseau santé albertain?

    Avec l’appui de bénévoles et en partenariat avec les professionnels de la santé et le système de santé, le Réseau santé albertain soutient, sensibilise, concerte, mobilise et influence — tout pour améliorer l’accès aux services de santé en français.

     

    Notre action vise la province en entier, et notre regard se porte sur toutes les régions et leurs besoins de santé particuliers. Nous travaillons en étroite collaboration avec des groupes communautaires, des alliés régionaux et des partenaires provinciaux engagés dans les différents secteurs d’activité — éducation, formation, immigration, langue et culture.

    Lire l’historique 

  • Que fait le Réseau au juste et pourquoi?

    La santé en français, le Réseau santé albertain y voit depuis plus de 10 ans.

    Prévention de la maladie

    Nous organisons des activités communautaires, ex. des ateliers de dépistage et de gestion du diabète.

    Promotion de la santé

    Ces activités se déroulent surtout en milieu scolaire par l’entremise de la Fédération du sport francophone de l’Alberta, organisme responsable d’appuyer la mise sur pied de comités École en santé.

    Santé mentale

    Nous encourageons les gens à suivre un cours de premiers soins  pour apprendre comment venir en aide rapidement à une personne en détresse.

    Développement de services en français

    Nous y travaillons de diverses façons : création de groupes de travail sur la santé mentale et la santé des aînés; appui à la mise sur pied d’un service de soins primaires à Calgary; sensibilisation des professionnels de la santé et du système de santé à la nécessité d’offrir des services en français ; mobilisation communautaire pour encourager la population à demander d’être soignée en français; appui à des navigateurs-santé et à tout groupe engagé dans un projet-santé.

    Lire la mission

  • Qui est derrière ça?

    Conseil d’administration

    Le Réseau santé albertain est gouverné par un conseil d’administration de 15 membres, soit trois représentants par secteur : communauté francophone, professionnels de la santé, gestionnaires d’établissement de santé, d’enseignement et de formation, élus et fonction publique.

    Équipe de direction

    Luc Therrien, MN, RN
    Directeur
    luc.therrien@reseausantealbertain.ca
    +1 (780) 466-9816

    Paulline Légaré
    Directrice adjointe
    pauline.legare@reseausantealbertain.ca
    +1 (780) 756-2937

    Lire bios

  •