Je veux savoir

►Campagne  Bon pour sa santé!

Situation actuelle

ID_Web-01Il y a eu peu ou pas d’investissement dans les services de santé en français. Pourtant les besoins sont là. Cela a des effets défavorables sur la santé des francophones et leur sécurité, la qualité des soins, l’efficacité du système et les coûts.

Les professionnels de la santé d’expression française sont difficiles à trouver. Signaler sa capacité de parler en français n’est pas pratique courante.

Et demander d’être soigné en français non plus. Cela se comprend : il y a peu ou pas de services de santé en français.

Ce qu’on peut faire

Tout le monde a un rôle à jouer pour améliorer l’accès aux services de santé en français, les Franco-Albertains aussi. Lire argumentaire.

Lire et écrire, partager et diffuser, rallier et enrôler—faites ce que vous voulez, mais surtout demander des services de santé en français.

On ne perd rien à le faire, on ne peut que gagner à essayer, et c’est bon pour la santé!

Choisissez votre rôle et vos outils
Je veux AGIR.

Renseignez-vous davantage sur la situation :

Alberta Health Services’ Patient-Centred Care Framework and Action Plan identifies Francophones as a priority population for targeted health programming.

“Alberta Health Services recognizes that within Alberta there are specific populations that have unique social, cultural and economic needs and they require targeted and customized approaches to meeting their health care needs. […] Therefore, it is imperative that our healthcare policies and strategies are targeted appropriately to address and reflect the unique needs of diverse and vulnerable populations.ˮ

Alberta Health Services
Patient-Centred Care Framework and Action Plan—An Overview Targeted Chronic Disease Prevention and Management Approaches For Diverse and Vulnerable Populations in Alberta, August 2012

 

►Santé mentale : à nous d’y voir!

Situation actuelle

Nous sommes tous touchés de près ou de loin par les effets de la maladie mentale. On estime que 20 % des gens de notre communauté souffriront d’une maladie mentale à un moment ou un autre.

Important à savoir

  • Les problèmes de santé mentale sont courants.
  • Un Canadien sur trois affrontera un problème lié à la santé mentale à un moment ou un autre de sa vie.
  • Lorsque le problème est décelé et traité assez tôt, les conséquences peuvent s’avérer moins graves.
  • Les préjugés et l’incompréhension nuisent à l’obtention d’aide.

Premiers soins en santé mentale : essentiels

Fait : quelqu’un dans votre entourage souffre d’un problème de santé mentale.

Vous pouvez jouer un rôle clé en suivant un cours de premiers soins en santé mentale qui vous montrera quoi faire, entre autres : 

  • comprendre la maladie mentale et les problèmes de santé mentale;
  • reconnaître les signes, symptômes et situations de crise;
  • identifier les interventions efficaces et les traitements.

Information / Inscription : 780-466-1680 poste 216

Faites-en la promotion dans votre entourage!

Téléchargez cet outil pratique créé par le Réseau et l’ACFA. D’un côté, l’affiche, de l’autre, une fiche d’information. Imprimez à votre gré pour distribution libre.

 

 

Télécharger  affiche éditable en PDF 11×17  |  8.5×14