Des résultats remarquables pour la campagne : Soigner en français : bon pour la santé!


Soigner en français

Edmonton – Dès le mois d’octobre, reseausanteaalbertain.ca a vu un achalandage sans précédent avec plus de 2 000 visites toutes générées par la campagne Soigner en français : bon pour la santé!

« Si notre gouvernement se demandait quelle importance nous, citoyens franco-albertains, accordons à la santé en français, la réponse à l’automne 2015 a été rapide et enthousiaste. Nous avons été surpris par l’ampleur de l’intérêt manifesté par la population francophone que ce soit au niveau de l’offre de services de santé en français ou de la demande pour de tels services » affirme le président du Réseau santé albertain, Dr Denis Vincent.

D’octobre jusqu’en décembre, le Réseau a mené une campagne à deux volets, d’une part pour mobiliser la population francophone à s’informer quant à la nécessité de demander des services de santé en français, et d’autre part pour encourager les gestionnaires et les professionnels de la santé à reconnaitre l’importance d’offrir de tels services.

Suivant un événement de lancement réussi au début d’octobre avec la participation des principaux leaders de la francophonie, la première phase de la campagne s’est concrétisée en vagues successives de publicité et de marketing direct, en blitz courriel, aussi bien dans le web que dans les médias sociaux et conventionnels. Les résultats témoignent de l’impact du Réseau santé albertain sur le terrain :

  • les annonces publicitaires Facebook ont généré environ 1 300 visites au site web du Réseau santé albertain;
  • plus de 27 000 utilisateurs francophones dans Facebook ont été rejoints par des annonces publicitaires;
  • tout près d’un millier de points de service-santé en province ont été rejoints au moyen d’un outil de signalisation indiquant l’offre de services en français;
  • des appuis stratégiques concrets ont été négociés avec des organismes clés incluant :
  • la Fédération des aînés franco-albertains représentant 28 000 francophones de 50 ans et plus, un auditoire que le Réseau compte sensibiliser par la radio et autres moyens;
  • la Fédération des conseils scolaires francophones de l’Alberta regroupement 4 conseils scolaires et 37 écoles de langue française qui ouvrent simultanément leurs portes à un bassin de 8 500 élèves et leurs familles;
  • les communautés culturelles qui offrent au Réseau une place de choix dans le cadre d’événements d’envergure afin de sensibiliser et de mobiliser des centaines d’immigrants et de nouveaux arrivants.

Phase II : relance

Le Réseau santé albertain relance sa campagne dès janvier 2016 en invitant cette fois tous les citoyens francophones de 18 ans et plus à participer à des sondages en ligne sur les besoins de santé et les défis d’accès aux services de santé en français dans leur région. Les professionnels de la santé peuvent en faire autant. Rien de plus simple que de cliquer reseausantealbertain.ca, puis sondages-santé. Les données ainsi recueillies permettront au Réseau de communiquer les besoins au système de santé, à différents paliers, et d’influencer la prise de décisions en matière de développement et de prestation de services en français.

Au sujet du Réseau

La santé en français, le Réseau santé albertain y voit depuis plus de 10 ans. Avec l’appui de bénévoles partout en province, en collaboration avec les professionnels de la santé et en partenariat avec le système de santé, le Réseau soutient, sensibilise, concerte, mobilise et influence — tout pour améliorer l’accès aux services en français.

 

Information :
Luc Therrien, MN, RN, directeur
luc.therrien@reseausantealbertain.ca
780.466.9816